mercredi 24 janvier 2007

Il a neigé sur yesterday



Ouaaaaaah libératiooon victoiiiire !!! J'ai rendu tout ce que j'avais à rendre, lu tout ce que j'avais à lire, exposé tout ce qu'il y avait à exposer et disserté tout ce que j'avais à disserter...

Comme un sentiment de vacances... Euh, non, peut-être pas. Encore une semaine et demie, dernière ligne droite, je sens que je vais encore plus galérer pour ne pas parler boulot dans mes posts ! (surtout vu les rumeurs concernant les sujets d'histoire...).

Hier journée agréaaable ; Dewost, super entraînant et encore plus logique que d'habitude (au moins on a bien ri), et puis le soir cours d'histoire, ma conf' préférée, alors tout va bien, même si j'ai dû plancher deux heures sur « les gauches en France de 1815 à 1851 : idéologies, représentation, actions »... Enfin tout ça assorti à la sortie d'encore un bon fou-rire avec Maëlle devant la super-motocyclette, où il faut courir à côté pour qu'elle démarre et sauter dessus avant qu'elle ne s'en aille... !

Hier soir j'ai regardé Ma Femme est Une Actrice, avec Yvan et Charlotte dans leur propre rôle. Très réussi ! Et puis bon, Charlotte, quoi... La classe incarnée, cette fille, mais sans être trop chic non plus, juste ce qu'il faut.

Ce matin il neigeait. Enfin il gadouait, pour être plus précise ! L'hiver est là, c'est pas trop tôt ! Mais bon la neige à Paris, ça n'a jamais été top, et en ballerines, encore moins (en jupe non plus d'ailleurs).

Exposé de géo toute seule (enfin avec l'aide de M. Dagorn, pour meubler les "euuuuuuuh"), vu que mon très cher binôme n'a pas daigné venir (ni me prévenir, soit dit en passant)... Mais bon tout ça a fini par jouer en ma faveur et je m'en suis, je crois, bien tirée.

Bizarre de sentir la fin d'une conf', surtout quand on l'aime bien. Enfin, l'enseignement, I mean : c'était le cours le plus captivant, le plus « en prise avec l'actualité » comme dirait l'autre. Et puis aucune chance de recommencer au deuxième semestre, vu que nous avons la joie d'avoir Mélonio et ses textes historiques à la place...

Cette aprem', mini-session de vacances, une petite pause méritée, avant de commencer enfin ces révisions, demain...

1 commentaire:

l'homme qui rit a dit…

et aprés elle s'étonne de cailler dans le froide en jupe....
enfin on t'aime quand méme

et puis merci pour le coup de fil, j'ai encore abusé de ta patience avec mes problémes psychologiques, cette année c'est mon tour!


PS:j'ai méme pu reprendre ma petite manie passer l'aspirateur aprés