samedi 6 janvier 2007

Aqua Allegoria



Hier soir, dîner-annuel-galette-des-rois avec des amis de mes parents. Qui sont aussi mes amis. Où l'un d'eux est mon parrain, mon oncle, ou mon deuxième père par le coeur, je ne sais plus trop au juste ; où l'autre est un uruguayen ancien cartographe de Sciences Po, qui partage mes idées sur Richie et sur « la maison » en général.

J'adore ces rendez-vous. Dommage qu'ils ne soient qu'annuels. Mais nous sommes tous trop occupés. Et puis ça n'en fait les retrouvailles que plus belles.

Ca fait du bien de retrouver quelqu'un qui a toujours été là en philigrane dans ma vie, depuis la première échographie... Quelqu'un qui m'aime, pour de vrai, et qui me témoigne une affection toute particulière, je ne sais pas trop pourquoi, sans doute parce que c'est comme ça, et que ça ne pourrait pas être autrement. Quelqu'un qui me donne envie de vivre pour la vie, pas pour le politiquement correct et les bonnes situations sociales futures. Quelqu'un qui me redonne envie de croire dans tous ces rêves que j'avais il y a peu, et qu'on m'a fait trouver ridicules. Quelqu'un qui m'a redonné envie d'écrire aussi, de remettre au goût du jour mon attrait pour l'Art, et d'autres choses que je ne croyais plus importantes, mais qui pourtant le sont.

Ils m'ont offert un parfum, aussi. Ehh oui c'est le bon côté du tonton-gâteau, il ne peut pas s'empêcher de me gâter, et vu que c'est assez espacé, je ne suis pas encore trop pourrie... L'odeur colle bien à ma peau, à moi. Aqua Allegoria, Herba Fresca, de Guerlain.

La soirée fut trop courte encore. Mais ce fut drôle, et si agréable, comme toujours. Souvenirs communs, nouvelles aventures, projets, etcetera. Et même un email, après, rien que pour moi, qui est sincère, et qui m'a beaucoup touchée...

ma chérie,
pour te redire combien nous avons été heureux de te
revoir et de constater à quel point tu t'épanouissais
dans ce bel et doux âge qui est le tien.
Surtout ne change rien ! Rien !
(...)
Prends bien soin de toi, passe une bonne journée
et surtout sois heureuse.
Mille tendresses
.

On dirait que les véritables bonnes résolutions vont être prises avec un peu de retard, cette année...

1 commentaire:

l'homme qui rit a dit…

commentaire du spectateur:

tu vois qu'il existe des gens bien,
c'est un peu ca aussi la légendaire "magie de noel" mais par extension toute la période des fétes de fin d'années et méme pour commencer la prochaine comme l'épiphanie.

je suis pas là pour délivrer mon sac de lieux communs, mais il m'est arrivé un peu la méme chose, une réelle satisfaction de voir des gens qu'on aime, qu'on voit peu mais qui comptent pour nous toute l'année durant.
on peut avoir de bonnes surprises mémes avec des gens dont on a l'habitude et c'est aussi par là qu'on s'apercoit des repéres qu'on peut avoir dans période de doutes