dimanche 10 juin 2007

Update



Il y a longtemps que je n'ai pas écrit ici. Pas « vraiment » écrit. C'est que tout va bien. Et la vie des gens heureux n'intéresse personne, avait dit monsieur Fouillaron, prof de philo inoubliable de terminale L.

Enfin, « tout va bien »... c'est vite dit, comme toujours, est-ce que ça va jamais complètement bien ? Maiiiis j'ai pris le parti de ne pas me prendre la cabeza, de sourire, de me taire quand ça ne va pas, et je m'arrange très bien comme ça.

Quoi de nouveau ? Les cours se terminent. Enfin. Déjà. Je ne sais plus trop au juste. Mes cours préférés, à la fin de ce semestre, se sont révélé être les moins attendus. IP, qui l'eut cru, avec notre cher M. Waline, et sa "cinquième république Canada Dry" (l'odeur d'un régime parlementaire, mais pas le goût !)... Mais pas de pincement, pas de regrets, l'été arrive enfin, et avec lui plein de nouveaux projets.

Partir, loin, n'importe, à deux, à plus, en famille, ou pas. Partir en chantier d'été si je ne trouve pas de job (ce qui m'a bien l'air d'être le cas - j'avoue aussi que je ne me foule pas trop) - un peu d'humanitaire n'a jamais fait de mal à personne. Puis Partir en vacances au soleil et ne rien faire. Partir à l'inconnu en voiture jusqu'à Istambul (Quoi, j'ai pas le droit de rêver peutêtreuh ?!), ou simplement en weekend en Normandie. Partir en Espagne – il y a si longtemps que je ne les ai pas vus, la webcam et le téléphone ne suffisent plus, surtout avec les cousins triplés en prévision pour la fin de l'été...

Sur un autre ton, il y a eu vendredi dernier les résultats des admissibles en 2A. Pas mal de noms connus, ça fait plaisir ; dommage pour les autres... Demain soir le Gala, on n'en finit plus d'échaffauder des plans de changeage-chez, de apportage-de-robe-à, etc, etc, etc. Cette soirée promet, depuis le temps...

Et ce weekend ? Rien de très particulier... Un mémoire d'économie qui n'en finit pas d'être rédigé... Un cinquantième anniversaire, des amis d'enfance pas revus depuis trop longtemps, pour qui je resterai toujours « la petite », même si j'en croise parfois un en soirée, et même si « sciences po ça t'a trop transformée, je te reconnais plus.... » ; au menu vin rosé et macarons (entre autres, obviously, non on n'a pas mangé que du rosé et des macarons !), que demander de plus ?!... La finale de Roland Garros aussi, eh oui, Nadal a gagné, pour une fois que je ne suis pas pour le perdant... Je suis allée voter... Et puis, le reste...

Le temps passe, trop vite, encore une fois.

3 commentaires:

davveld a dit…

"Partir en chantier d'été si je ne trouve pas de job (ce qui m'a bien l'air d'être le cas - j'avoue aussi que je ne me foule pas trop) - un peu d'humanitaire n'a jamais fait de mal à personne. "
J'aime tes motivations... ;)
(Quoi, c'est du second degré ?)

l'homme qui rit a dit…

tiens bon pour la derniére ligne droite

les temps qui courent annoncent les vacances

bisoux

Ana(-Caroline) W. a dit…

oui, Davveld, c'est du second degré, comme la plupart du reste de mon blog d'ailleurs...