dimanche 2 mars 2008

I went to the movies



Pour finir les vacances, je fais enfin cet article sur les films que j'ai vus et dont je voulais vous parler. Après Into The Wild, j'ai vu



je ne vous répèterai pas tout ce qui a déjà été écrit sur le sujet, alors en quatre mots comme en mille : allez voir ce film ! Léger, sarcastiquement drôle, qui n'est pas le plaidoyer pro-life qu'on pouvait craindre ici, quand Juno, enceinte à 16 ans, refuse de se faire avorter, et préfère trouver une famille d'adoption pour le futur nouveau-né... Grand plus : la musiiique ! Anyone Else But You des Moldy Peaches n'a pas été sans me rappeler l'été passé à Lakanal...



Charles m'avait prévenue, mais je suis pourtant quand même allée voir ce film... ...et il avait raison : il est décevant. A côté de la magie et de l'envie de sourire que provoquent chez moi L'Auberge Espagnole et Les Poupées Russes, Paris semble bien sombre, avec une histoire peu ficelée, aux accents gauchisants un peu trop attendus. Ok, il y a des gens tristes à Paris, comme ailleurs, et il y a aussi des gens mourants, mais même si la vie est dure, elle n'est pas non plus que ça !



Pas au cinéma, mais à voir comme vous pourrez, j'ai découvert ce film un dimanche soir alors que le streaming était encore (presque) légal, et j'ai adoré. Ce n'est pas une histoire d'amour, plutôt une histoire de famille. Comment on peut s'apprivoiser, apprendre à se connaître, en passant outre, ou en ignorant encore, les liens du sang. John Travolta y est étonnant de justesse, dans son rôle de vieux bourru, et Scarlett Johansson rentre parfaitement dans la peau de la fin d'adolescente qui se cherche... et finit par se trouver.

10 commentaires:

Eugénie a dit…

Alors il faut que je vois Love Song... Puisque jusque là nous avons vu (et aimé) les mêmes films.

grégory a dit…

tu parles bien des films dis donc.
Alors moi j'ai vu Paris, ça m'a fait pensé à du Claude Lelouch. Suis assez bon public, le pathos ne m'a pas gêné, les accents gauchisant non plus (où ça ? ) mais on ressort du cinema avec de semelles de plomb, Bref c'est pas la joie.

Ana a dit…

Eugénie : oui j'ai vu ça, pour Juno notamment ;)... Love Song est vraiment génial, je te le recommande vraiment (au cas où tu n'aurais pas compris l'article ^^)

Grégory : ouais, c'est ça, j'vais faire critique de cinoche en revenant de vassar :p. Et sinon, j'ai jamais vu de lelouch (je crois)... et si je vais au cinéma, c'est pour m'évader, pas pour m'enfoncer 50 pieds sous terre :D

fisoan a dit…

tiens, enfin un billet cinéma qui ne se contente pas exclusivement de flinguer PS I Love You!

Merci, ça change un peu ;-)

Ana a dit…

fisoan : de rieen :)

Carole a dit…

Eh bien eh bien je ne suis pas d'accord, Paris m'a donné le sourire, c'est un film triste pour rendre les gens heureux.

grégory a dit…

carole : un film triste pour rendre les gens heureux, c'est sadique ça non ?

grégory a dit…

"si je vais au cinéma, c'est pour m'évader, pas pour m'enfoncer 50 pieds sous terre" - T'as la même conception du cinéma qu'alain Delon - cool

Ana a dit…

Greg' : Ana pense qu'alain delon est une très bonne comparaison. Ana te remercie.

NIMPORTE QUOI

plus sérieusement, d'où tu tiens ces infos top secretes sur delon ?

Carole a dit…

grégory : et alors ? :D