dimanche 9 mars 2008

Meet The Teachers


En cette semaine de rentrée, on a rencontré, évidemment, plein de nouveaux profs. Malgré les nombreux cours annulés (au sujet desquels nous n'avons, parfois, toujours pas eu de nouvelles...), on trouve déjà un bon apanage de spécimens divers et variés, et entre les cours magistraux et les conférences de méthode, mon coeur balance...


Cours Magistraux


Grande révélation : H. V. (par précaution nous tairons les noms) est assoupissant au possible. Il parle pour lui, lit son texte sans nous laisser le temps de noter, et nous apprend des lapalissades (i would quote : « du XV au XIX siècle, c'est une période de progrès !!! » vous savez ça ? Bon, vous savez les trois quarts de son premier cours)... du coup, j'ai quelques doutes sur ses talents de ministre des affaires étrangères, parce que niveau conviction, hein... M'enfin, ne soyons pas mauvaise langue, on verra les cours suivants, avant de se résoudre, en dernier lieu, au séchage intensif.


J. P. (nan pas Jean Pierre) est, lui, au contraire, passionnant, pour cette matière qui ne me disait rien (« histoire et droit des Etats », tout un programme...). Tout le monde murmure au sujet d'une fameuse « fiche de relecture », dont la teneur et l'utilité me sont encore inconnues.


Quant au cours de sociologie (qui ne s'appelle toujours pas « sociologie » mais « comportements, attitudes et forces politiques en France et en Europe »), il s'est avéré fidèle à celui du premier semestre, et les grands noms de la matière nous feront cours tour à tour, donc que demande de plus le peuple ?!


Conférences


Monsieur Schwarzkopf, en Vie de L'Entreprise (j'aiiiime le capitalisme – c'est un cours obligatoire, hein), non pas parce qu'il vend des shampoings, mais bien parce qu'il a travaillé chez L'Oréal, et qu'il nous a d'ailleurs gratifié d'un « oui, je suis expert, je reconnais tous les types de cheveux : gras, fins, mêchés, à pellicules... » (et toutes les nanas de se passer la main dans la crinière, en se disant « purée j'espère que j'ai les cheveux proooopres »). Enfin, le bon point, c'est qu'on rencontre le directeur du recrutement de ladite boîte number one au ranking des pipo-aspirations...


Madame Je suis plus intelligente que vous croyez, en socio, qui prétend pouvoir déceler le plagiat à l'oral, car vous comprenez, elle connaît très bien tous les gens qui ont écrit sur nos sujets de travail...


Madame I am a lawyer, pour le cours in english sur la citoyenneté européenne, dont la tête était à mourir de rire quand à la phrase « So you've read the first text of the reader », elle a eu une soixantaine de « what reader ??? » en choeur...


Monsieur du Barça en espagnol, que je connais déjà du semestre passé, et qui était tromignoooooong quand, en se présentant il nous dit : « je suis à mort du Barça. Enfin, non, je ne suis de rien « à mort »... sauf de ma fille. » ahhhhhhhhhhhh et toutes les nanas de fondre en choeur.


Madame mon idole, en anglais, because j'adore cette fille, un mélange entre Mary Poppins et la fille du tableau La Cravate Noire de Modigliani (ci-dessus), qui nous fait de loin les cours d'anglais les plus intéressants que j'ai eu depuis la 5ème...



Voilà, j'ai eu deux cours annulés, donc c'est tout pour l'instant !

8 commentaires:

Anaïs a dit…

H.V ministre des affaires étrangères quel suspence, quel anonymat tu lui laisse ^^

Ana a dit…

ouais, je sais :p (mais ça rend plus difficiles les recherches par moteur de recherche...)

grégory a dit…

Huuuuuuuuue Blair V driiiiiiing

grégory a dit…

dis donc ta prof d'anglais..
non parce que sur le tableau, elle a beaucoup de charme :)

Ana a dit…

ouais, pas que sur le tableau en fait :D tu veux venir en cours d'anglais ? !

grégory a dit…

ben ouais je veux bien oui

fanette a dit…

HV ministre des affaires étangères ; eh bien. S'il a remarqué que ça progressait entre le XV et le XIX, il a pas tout perdu, faut le voir comme ça.

Ana a dit…

greg : je temmène un cours si tu viens boire ce verre avec les blogueuses comme tu dois le faire depuis des lustres

fanette : bienvenue :) c'est sûr, faut le voir comme ça, mais bon les "réalités internationales" (titre du cours) je pensais que ce serait un peu plus compliqué... :)