mercredi 5 mars 2008

Viens dans ma secte, viens !


Aujourd'hui, assommée par l'odeur d'humidité du livre de 500 pages écrites en tout petit que je dois lire en Histoire et Droit des Etats (tout est dans le titre de ce cours, hein... mais je vous en parlerai mieux en fin de semaine), j'ai profité d'un éclat de soleil entre deux de ces détestées giboulées dont on bénéficie grandement en ce moment pour faire un bout de chemin à pied.


Je n'ai pas pris mon cher bus 63, mais un autre, à Odéon, et suis descendue à Bastille. Eh ben, franchement, je n'aurais pas dû. Quoique, je crois que quelque part je peux dire que l'expérience vaut le détour, mais alors un seul détour, hein.


Je n'avais pas fait dix mètres qu'un type m'arrête « mademoiseeeeeeeelle, vous avez cinq minutes ? » bonne âme que je suis, je les ai. « Vous voulez bien venir faire un petit test sur le stress ? », boah j'ai bien testé un parfum une fois rue de Rivoli, alors un test sur le stress, qu'est-ce que ça change ? Et puis, je me suis aussi dit que, si un jour ça devenait un de mes petits boulots, ça me saoulerait grave que personne ne s'arrête jamais.


Là où ça se corse c'est quand je découvre que le bâtiment duquel il m'ouvre la porte est décoré d'un immense panneau où il y a écrit Scientologie. Oui oui, en toutes lettres, S.C.I.E.N.T.O.L.O.G.I.E.


Premier réflexe « mamaaaaaaaaaaaan, casse toi en courant ma fille, tu connais ça depuis les premiers cours d'éducation civique au college : scientologie = secte = grands méchants malades »


Second réflexe « non mais c'est bon, ils vont pas t'envouter non plus. Va voir, de toutes façons t'es pas conne, tu sais très bien que tu diras non, et au pire tu l'assommes avec "Naissance de la nation France" et tu te casses en courant... » (ouais, je sais, je vais loin)


troisième réflexe « il est où Tom Cruise ? » (non, ça c'est juste pour rire)


Bref, donc le gars m'amène dans une pièce où il y a une petite machine bizarre supposée détecter mes variations de stress. C'est là que le jeu commence, et c'est là où je me rends clairement compte que je ne crains rien.


Il commence « de toute façon je suppose que vous ne savez pas ce qu'est le stress, exactement. » « Une réaction nerveuse due à des événements extérieurs ? » « euhhhh oui, effectivement... ».


« Bon, c'est simple, pensez à une personne... ouaaaaah mais vous êtes stressée dites donc, c'est qui » « euh... un garçon ? » (loool) « ah mais racontez moi, il se passe quoi avec ce garçon ? » « mais c'est que, comment dire, j'ai pas spécialement envie de vous raconter ma vie »


« Ok alors pensez à une autre personne... ouaaaaaaaaaah mais vous êtes encore stressée dites donc, c'est qui » « euh... un proche décédé » (je me suis dit, autant prendre les extrêmes hein) « ah oui non bon là c'est sûr, on peut rien faire...»


« Bon, pensez à vos études... ouaaaaaaaaaah mais vous êtes aussi stressée dites donc, ça va pas à ce niveau ? » « ben si » « vous faites quoi ? » « Sciences Po » « Ah oui. » (ahahah j'adore user de l'effet douche froide, une fois de temps en temps)


« Ouais enfin il doit bien y avoir quelque chose qui vous pourrit la vie, qui vous empêche d'être au maximum de vos capacités, qui vous déprime, non ? » « euh... non... » « Mais vous aimeriez bien que votre vie soit plus simple, plus facile, que vous ayez plus d'assurance, tout de suite, non ? » « Ben non, moi je trouve que je suis jeune, que j'ai le temps de l'acquérir par moi même, que ça fait partie de la vie, et que c'est pour ça aussi qu'elle est belle » « ah. »


Bon, vous avez compris, il a un peu rapidement déchanté. Il m'a quand même fait la super promo de son livre, et du dvd (« au cas où vous aimeriez pas lire ») et il m'a même passé un super test de personnalité, à remplir chez moi comme une grande et à rapporter pour qu'on me prépare le résultat pendant que je regarde un petit film... Ouais, c'est ça ouais.

5 commentaires:

grégory a dit…

Tu les as ridiculisé ! Ce billet devrait faire la Une du Figaro.(sic.)

Un type avec le QI d'une huitre a essayé de te faire un lavage de cerveau ah ah ah ah..c'est digne d'un film comique ça.

La secte reste tout de même le plus sur moyen de recenser la connerie humaine .

Tu es formidable Ana. Bravo !

Anaïs a dit…

Si tu passe a NY et je sais que tu le fera l'année prochane à Times Square ils ont des enormes locaux avec des gros néons et des gens qui tractent pour les touristes. Assez surrealiste finalement.

Bon avec leur test il etait clairement evident que ma vie etait polluée et que je devait purifier mon existence. C'est vrai que je me sens un peu sale au niveau de mon être spirituel.

Felicitations d'etre normale finalement ^^

Ana a dit…

grégory : merci :) mais pourquoi la une du Figaro ?

anaïs : merci aussi :D mais je suis sûre que toi aussi tu es normale, au fond :p ...et j'aurais peut être plus de chance de croise tom cruise à NY :D

Anaïs a dit…

ça me ferait plus plaisir de croiser Travolta que Cruise devant les locaux de la sciento ( enfin ça ne me fait pas particulierement plaisir qu'il en soit membre ).

Et on improviserai un petit tout schuss sur le disco avec son déhanché mythique ^^

grégory a dit…

et pourquoi pas ?