mercredi 5 décembre 2007

Le secrétariat et moi


En cette période de troisième annéeification intense, où l'on s'interroge sur les universités (comment ça, je serai jamais acceptée à Harvard ?!), et où l'on peine ne serait-ce qu'à commencer à constituer ces fichus dossiers, il a bien fallu que je me mette à rassembler mes papiers.


J'ai sorti la grosse chemise où je garde tout en vrac : feuille de paye des vendanges, mon certificat de journée d'appel à la défense (comme je suis trooop une bonne citoyenne), ma carte électorale, l'affiliation a la smerep et tutti quanti.


J'y ai quand même trouvé pas mal de trucs. Les relevés notes des deux derniers semestres, et puis, les notes du bac, c'est important, attends, non mais oh, ce magnifique 8 en philo, coef 7, fallait pas le paumer non plus. DONC, ça, c'est bon.


Mais... Et les notes du concours d'entrée à Pipo ? Euh, bonne question. Etant donné qu'elles n'étaient pas toutes brillantissimes, loin de là (enfin, tout est relatif, vu que je suis entrée), j'ai complètement zappé la question. Et le papier, par la même occasion. Je me demande si je ne l'ai pas jeté. Bref, le fait est qu'il reste introuvable.


Du coup, de bon matin, j'arrive toute guillerette au secrétariat (le sourire étant le mot de passe pour ne pas se faire envoyer promener), histoire de savoir s'ils n'en auraient pas une copie...


- bonjouuur !!! je voulais savoir si vous n'auriez pas dans les dossiers les relevés de notes au concours d'entrée...

- Y'a un relevé de notes du concours d'entrée ???


(vachement informée, la nana, dans le genre.)


- mais siiii, Simone (bon elle s'appelle pas Simone pour de vrai, mais j'ai pas vraiment retenu son nom). Regarde dans les dossiers truc-chose.


(trois plombes plus tard)


- Teneeeez

- Non mais c'est pas mes copies que je veux (ça va pas non !!!), c'est le courrier avec les notes !

- Ben, pourquoi ?

- Ben, parce que je l'ai perdu (nan, parce que j'commence une collection)

- Ah ben oui, mais c'est pas malin ça

- Ah ben oui, mais j'ai pas fait exprès !


(tout ça avec un joli petit sourire, calme et maîtrise de soi, nan j'ai pas cours dans 10 minutes à l'autre bout de la rue de l'Université, bon tu l'aboules ta photocopie, oui ?)


- ben du coup, je sais pas moi...

- Mais siiii, Simone, tu lui fais une photocopie de document officiel (heureusement qu'elle était là, elle)

- Ok. alors deux euros mademoiselle.

- Euh... il vous faut deux euros pour faire une photocopie ? J'peux pas la faire moi ? (sous entendu : à la photocopieuse, de l'autre côté de la porte, ça coûte 5 centimes...)

- Nan, c'est un document officiel.

- C'est pas un document officiel, c'est une lettre tout ce qu'il y a de plus bateau, avec 4 chiffres en bas.

- Nan.

- Si !

- Nan.



WTF ?!! du coup, j'ai pris le parti de rentrer chercher un peu mieux ma lettre.
(Mais je ne l'ai toujours pas trouvée.)

4 commentaires:

grégory a dit…

bon allez je te les file moi les deux euros !

Ana(-Caroline) W. a dit…

Nan mais c'est bon, je fais pas la manche ^^

juste bon euh, là, tout de suite, la flemme de lui filer ses 2 euros pr une photocop'... :p

grégory a dit…

non mais 2 euros c'est prohibitif.Depuis quand ils se font du fric sur les produits dérivés ?

Ana(-Caroline) W. a dit…

hmmm tu connais pas la maison toi.

Ils se font du fric sur tout : il en faut de la thune pour racheter toute la rive gauche, et loger les étudiants qui augmentent par centaines chaque année !!!