mercredi 25 avril 2007

Sur la route de Madison



Ce film restera celui qui m'aura le plus marquée, le film de mes treize ans, de mes quinze ans, de mes dix-huit...


Celui qui m'aura fait pleurer à chaque fois, moi qui avais décidé que j'étais trop jeune pour pleurer (oui bon ça va hein)...

Celui qui me fait toujours pleurer à des moments différents, puisque la vie me change, et que plus on vieillit, plus on le comprend, plus on est touché, et plus par les mêmes choses...

Celui qui me fait pleurer comme quand on pleure et qu'on ne peut pas s'arrêter, parce qu'il nous fait voir des choses qu'on sait et qu'on aurait voulues, et que, même s'il fait souvent bon de voir la vérité en face, on aurait préféré l'oublier encore un peu...

1 commentaire:

l'homme qui rit a dit…

oh la la

on dirait que ca va pas trés bien

il se passe des choses qui vont pas avec le beau temps ambiant, et ca m'embéte un peu

la route de madison, elle finit bien par arriver quelque part nan?