vendredi 27 avril 2007

No éco, no galop


Ce matin, à neuf heures pétantes, rien de mieux qu'un petit déjeûner entre cousins sur la terrasse encore à l'ombre du café de la Mairie. Cafés allongés & chouquettes face à Saint Sulpice dans mon QG préféré, devenu aujourd'hui aussi celui de Vincent Lindon.

Pour la suite de la journée, anglais, sans plus, au 199 bvd saint germain. Et puis Institutions Politiques, exceptionnellement au Sénat, pour le plaisir de s'asseoir sur les sièges tapissés de la salle de réunion de la commission des finances, pour voir un joli petit film explicatif et pour enfin comprendre concrètement comment s'élabore une loi (mais si les 54 pages explicatives du rapport de la commission nous intéressent !)...

Mais aussi pour pouvoir faire joujou dans l'hémicycle ! Ce fut à qui monterait à la place centrale Christian Poncelet, à qui s'assiérait au premier rang, à la place de Domdom de Villepin, ou aux anciens postes d'Hugo et Clemenceau, ou encore à qui trouverait quelque chose dans les tiroirs non fermés à clef (à tout hasard, une pipe, dans celui de Robert Hue ?).

Même une photo de conf forcée,
made in beauf-land à mon goût,
donc je vous l'épargnerai...

1 commentaire:

l'homme qui rit a dit…

oh! des chouquettes!

rien que d'en voir ca me donne envie d'avoir du sucre glace plein les doigts,miam

c'est pas trés light mais si tu en fais de bonnes profiterolles dans une sauce chocolat noir Van Houten relevée d'un petit peu de rhum ca rend à merveille

c'est une recette de ma maman alors j'approuve complétement

mais moi je te ferais des bougnettes à la fleur d'oranger et c'est encore plus plus miam

et là tu te dis:

il est ou le rapport avec l'article?

et ben y'en à pas,

c'est une feinte, il fallait chercher du coté de l'image!

bonne chance pour la suite de ton boulot, mais avec des chouquettes ta vie ne que peut bien se passer...