lundi 23 avril 2007

La fausse surprise

De cette soirée électorale, je retiens...

- Sarko-Ségo au second tour, la surprise tant attendue n'en était finalement pas une. Enfin... surpris de ne pas être surpris ? Peut-être.
- le taux de participation, dont tout le monde est fier – qui a dit que les Français étaient lassés de la politique ?!
- l'échec de Le Pen, dépité pour sa dernière fois, et c'est très bien fait pour lui. Voilà de quoi se morfondre dans sa retraite, à cause de la machiavélique coalition générale encore et toujours organisée contre lui.
- le score Bayrou : défaite ou victoire ? Beaucoup de l'un, un peu de l'autre (histoire de se consoler), à mon humble avis.



Dans une autre catégorie, je retiens aussi...

- l'intervention de Duhamel, drôle, fine, intelligente ; au final j'apprécie beaucoup plus le commentateur politique que le professeur de politique comparée (je retire donc toutes mes méchancetés... « Ah, monsieur Duhamel ! J'adore vos cours ! J'y vais jamais, mais d'après votre bouquin, ils ont l'air très bien ! »)
- Richie et Nadia en tenue de weekend, et leur furtive apparition, juste à temps pour l'hommage à René Rémond (je cite : « Il aurait aimé venir, mais la maladie, et son décès, l'en ont empêché » euh...) et les résultats
- les réactions en Boutmy, puis dans le jardin : les cris de joie des uns, et la déception qui se transforme petit à petit en lassitude des autres, l'indécision de beaucoup...

Reste à savoir ce que je vais bien pouvoir faire au second tour, entre une gauche qui me paraît trop incompétente et une droite qui ne reflète que trop peu mes idées... Je crois avoir déjà choisi, aucun des deux en vérité, mais il reste encore deux semaines pour me laisser convaincre.

Ségo et Sarko sont dans un bateau.
Si seulement ils étaient tous les deux tombés à l'eau...

1 commentaire:

davveld a dit…

Bien d'accord, y'a vraiment trop de questions qu'on se pose, nous les électeurs, cette année.

On devrait voter comme chez les Grecs antiques. Par tirage au sort.

Non, je plaisante ! ;)