jeudi 22 mars 2007

Cena de la superconferencia

Dîner de conf' hier soir de la conf' d'espagnol, au El Sol Y La Luna, en compagnie bien sûr de notre Superrafa préféré... Il était parti pour être un peu raté, ce dîner, puisque j'étais au départ seule en bout de table, mais en très bout de table, du genre aux conversations à peine audibles, et puis entourée de gens que je connaissais déjà assez...


Et puis finalement, quelques retardataires, Aude, collègue de lakanal-centrale que je ne connaissais pourtant pas, coincée à côté de moi sous ces tables inamovibles (vive la contorsion des jambes), et, puisqu'on peut bien se serrer un peu, Clément aussi. De quoi beaucoup parler, et beaucoup rire...

On parle des partiels, évidemment, de ces notes que nous n'aurons apparemment jamais (ce n'est de toutes façons pas une grande perte!), de la 3A et des destinations, des profs, des potins... petits dérapages sur les sujets de politique, « redéfinissons » ! Certes certes l'égalité n'est pas la même chose que l'équité ; certes Nouvelle Donne et Uni n'ont rien à voir, et certes encore l'Ump était très représenté autour de la table maiiiiis, laissons-là le sujet, s'il vous plaît ! Laissons-le à Duhamel, et à ses soirées électorales dont on va encore longtemps entendre parler.

Bref, nourriture latino trèèès bonne, et trèèès peu chère (un bon plan, ce resto, tu m'étonnes qu'on y trouve parfois plusieurs confs en même temps!). Dommage seulement de ne pas avoir pu parler avec tous les autres, à l'autre bout de la table, là-bas... Il faut croire que 18 personne, ça fait finalement un peu trop...

On est rentrés pratiquement tous ensemble, en se détachant par petits groupes, aussi lentement que de coutume, dans le froid, et j'ai finalement pris le métro (parce que finalement, 36 minutes d'attente pour le 63, ça fait quand même un peu trop...)...

Bref, de bon souvenirs, de nouvelles rencontres, et... un weekend de conf' à la Baule, on a dit, pas vrai ?! (comment ça, il n'y a pas de rapport pédagogique avec l'espagnol ?...)

1 commentaire:

l'homme qui rit a dit…

oui il faut croire que y'a des endroits ou on peut organiser facilement de bonnes soirées

les diner de conf' c'est surement pas pour les prépas et c'est dommage

sinon tu pourrais mentionner que dans le 63 y'a un service téléphonique de soutien psychologique!

nan mais!